Linux

Guide Openbox : Installation et configuration

Ce guide a pour but de vous aider à installer et découvrir Openbox, il est basé sur Arch Linux mais la configuration devrait être la même quelle que soit la distribution.

Note : Il est possible d’utiliser Openbox couplé à Gnome ou Kde, je présente ici une façon d’utiliser Openbox seul.

Introduction – Pourquoi Openbox ?

Auparavant, j’utilisais l’environnement de bureau Gnome sur mes deux machines fixes et portables, et il correspondait parfaitement à mes besoins, cependant depuis la nouvelle version de Gnome, la 3.0, mon environnement de bureau préféré est devenu plus gourmand en ressources et a notamment fait chuter l’autonomie de mon portable.

C’est à ce moment là que j’ai souhaité abandonner Gnome pour me tourner vers un autre environnement de bureau, mon choix s’est vite tourné sur Openbox, en effet celui-ci présente plusieurs avantages, il est avant tout extrêmement léger, simple et entièrement paramétrable, contrairement à Gnome ou d’autres environnements de bureau (Kde, Xfce…), Openbox se contente de gérer uniquement les fenêtres, il ne rentre donc pas dans la même catégorie.

Hormis sa réactivité incontestée, Openbox étant très épuré,  il vous laisse choisir et installer uniquement les applications correspondants à vos besoins, ce guide vous présentera d’ailleurs (selon moi) les principales applications utiles sous Openbox.
Pour clore cette introduction, je vous propose de passer à l’installation.

Installation

Je ne vous présente pas yaourt, l’outil d’installation de paquet sous Arch Linux à posséder absolument.
Commençons par installer Openbox, vous adapterez la commande selon votre distribution

yaourt -S openbox

Si Openbox n’est pas disponible dans vos dépots, vous pouvez télécharger les sources à cette adresse http://openbox.org/dist/openbox/openbox-3.4.11.2.tar.gz

Les trois principaux fichiers de configuration d’Openbox sont menu.xml, rc.xml et autostart.sh.
Vous trouverez des exemples de ces fichiers à l’emplacement /etc/xdg/openbox/.
Ils sont à placer à l’emplacement /home/votreNomUtilisateur/.config/openbox/ avec la commande suivante

cp /etc/xdg/openbox/{menu.xml,rc.xml,autostart.sh} ~/.config/openbox/

Editez ensuite le fichier .xinitrc situé dans le dossier /home/votreNomUtilisateur/.xinitrc pour y rajouter ou décommenter la ligne suivante

exec openbox-session

Et éventuellement la ligne ci-dessous pour le démon Dbus.

dbus-launch --ssh-syntax &

Et voilà ! Avec la configuration ci-dessus, vous devriez pouvoir démarrer Openbox simplement avec la commande

xinit

Si vous utilisez un gestionnaire de connexion, il est possible que vous ayez à modifier un paramètre supplémentaire pour démarrer Openbox.
Pour Gdm ou encore Kdm, une liste déroulante vous permet de choisir la session à démarrer.
Pour Slim, éditez le fichier /etc/slim.conf pour lui indiquer quelle session démarrer

sessions          openbox,xfce4,gnome,kde

Si Openbox n’est pas installé, il essaiera de démarrer Xfce et ainsi de suite…

Démarrage et prise en main

Au démarrage d’Openbox, surprise !

Premier démarrage d'Openbox

Un bureau vide on ne peut plus épuré, un clic droit sur le bureau déroule le menu d’accès aux applications.

Le menu Openbox

Un clic sur la molette vous permet de lister les applications ouvertes, de changer de bureau, d’ajouter un bureau et d’en supprimer un.
Vous pouvez également fermer la session Openbox à partir du menu.

Les fichiers menu.xml, rc.xml, autostart.sh

Rappelez-vous, nous avions précédemment copié ces fichiers dans /home/votreNomUtilisateur/.config/openbox
Avant de continuer, je vous dois quelques explications sur la fonctionnalité de ces fichiers.
Le fichier menu.xml représente l’ensemble des applications accessibles depuis le menu Openbox.
Vous pouvez soit l’éditer manuellement soit utilisé l’application obmenu.

yaourt -S obmenu

Configuration du menu d'Openbox avec obmenu

La particularité de ce menu est que les entrées présentes ne sont pas uniquement des raccourcis, vous pouvez très bien saisir une commande comme dans un terminal.

pcmanfm /home/$USER/.config

Dans cet exemple, le raccourci ouvre pcmanfm à l’emplacement /home/votreNomUtilisateur/.config

N’oubliez pas à chaque modification du menu, de faire un Reconfigure depuis le menu Openbox pour actualiser celui-ci.

Le fichier rc.xml contient un ensemble de paramètres que vous pouvez éditer à l’aide de l’application obconf.

Configuration avec obconf - Openbox

Obconf vous permet d’éditer le thème Openbox,  les polices utilisées pour les fenêtres et menus, l’affichage ou non des boutons, icones et titres de fenêtres ainsi que l’ordre désiré, le comportement des fenêtres, de la souris… Je vous laisse découvrir l’ensemble des paramètres c’est vraiment très complet.

Configuration avec obconf - Openbox

En revanche,  le fichier rc.xml contient aussi les raccourcis claviers d’Openbox et obconf ne permet pas de les éditer. Vous devrez donc soit les éditer à la main dans la section <keyboard> du fichier, soit à l’aide de l’application obkey pour éditer visuellement les raccourcis clavier.

Exemple pour lancer xterm avec le raccourci SHIFT+CTRL+ALT+P

<keybind key='S-C-A-p">
  <action name="Execute">
    <command>xterm</command>
  </action>
</keybind>

Ou à l’aide de obkey

Obkey, éditeur de raccourcis clavier - Openbox

Il existe également l’utilitaire xev qui permet de récupérer la valeur d’une combinaison de touche, il vous suffit de lancer xev, d’appuyer sur la combinaison de touches souhaités et un ensemble d’informations s’affichera dont la fameuse keycode.

Ci dessous un exemple pour les touches multimédias de contrôle du volume sur les machines TimelineX.

<keybind key="XF86AudioRaiseVolume">
  <action name="Execute">
    <command>amixer -c 0 set 'Master' 10%+</command>
  </action>
</keybind>
<keybind key="XF86AudioLowerVolume">
  <action name="Execute">
    <command>amixer -c 0 set 'Master' 10%-</command>
  </action>
</keybind>

Ces touches nous permettent donc simplement d’augmenter et de baisser le volume.

Le fichier autostart.sh tant qu’à lui vous permet de démarrer des applications, lancer des commandes au démarrage d’Openbox.

# Lance tint2
tint2 &
# L'instruction & est très importante
# Elle permet d'accumuler les instructions et donc de ne pas s’arrêter à la première
# Lance conky 3 secondes après le démarrage complet d'Openbox
(sleep 3 && conky &)

Les applications

Maintenant que Openbox est installé, que les trois principaux fichiers de configurations n’ont plus aucun secret pour vous, vous souhaitez peut-être découvrir les applications que j’ai sélectionné pour le compléter.

Nitrogen

Vous permet de changer simplement de fond d’écran, il vous suffit de le lancer avec la commande suivante

nitrogen cheminDuDossierContenantDesImages

Changement du fond d'écran avec Nitrogen - Openbox

Pour restaurer les paramètres de Nitrogen au démarrage de votre session, il vous suffit d’ajouter la ligne suivante dans autostart.sh

nitrogen --restore &

Tint2

Est un panel très léger, assez complet, regroupant

  • Une barre des tâches systèmes (systray)
  • Une barre des tâches des applications ouvertes (taskbar)
  • Une horloge avec date
  • Un lanceur d’applications pour la version svn (launcher)
  • Un affichage de la charge de batterie et autonomie restante

Tint2 est entièrement paramétrable et vous permet de créer votre panel entièrement à vos goûts et couleurs, le fichier de configuration unique se trouve à l’emplacement /home/votreNomUtilisateur/.config/tint2rc, il inclut également la configuration d’évènements liés à la souris (clique sur l’horloge ouvre un calendrier par exemple…) et gère la transparence.
Voici une capture de mon bureau avec la configuration tint2, si vous souhaitez l’utiliser ou vous en inspirer pour créer votre propre configuration.

Pour que tint2 démarre automatiquement au démarrage d’Openbox, il suffit d’ajouter dans le fichier autostart.sh la ligne ci-dessous.


tint2 &

Et pour retrouver la configuration tint2 de la capture ci-dessus c’est ici.

Lxappearance

Est un gestionnaire de thème Gtk, il vous permet également de modifier le curseur de la souris, le jeu d’icones… Indispensable donc !

Changement du thème Gtk avec Lxappearance - Openbox

Changement du jeu d'icones avec Lxappearance - Openbox

Qtconfig

Est un gestionnaire de thème Qt, et oui ! Vous aurez peut-être remarqué que les applications Qt sur Openbox ne sont pas particulièrement jolie (VLC par exemple). Qtconfig vous permettra de remédier ça.

Qtconfig pour améliorer l'apparence des applications Qt sous Openbox

Il suffit de choisir Gtk+ et le tour est joué !

GpicView / Mirage

Ces deux applications sont des visionneuses d’images légères, elles proposent toutes les deux les mêmes fonctions et la même simplicité d’utilisation (heureusement pour une visionneuse d’image !). Mirage propose cependant une navigation par miniature, ainsi que la possibilité de prendre une capture d’écran, mon choix se portera donc sur celui-ci.

Mirage visionneuse d'image - Openbox

Pcmanfm

Est un gestionnaire de fichiers, il remplace à merveille le fameux Nautilus de Gnome et comme toutes les applications présentés ici, il est léger et rapide. Il gère les emplacements Ftp, Smb (…), aperçu des images, la navigation par onglets, les signets, bref que demander de plus ?

Gestionnaire de fichiers Pcmanfm - Openbox

Cairo-compmgr

Permet de gérer certains effets comme la transparence, les ombres, vue en exposé, les animations d’ouverture et fermeture de fenêtre… Je trouve qu’il est mieux, plus complet que xcompmgr qui n’est d’ailleurs plus maintenu à ce jour.
Pour le démarrer automatiquement à l’ouverture de votre session Openbox, il suffit de l’ajouter dans le fichier autostart.sh.


cairo-compmgr &

Xfce4-notifyd

Affiche les notifications systèmes sous forme de bulle, son style est entièrement paramétrable directement dans le fichier de configuration du  thème, vous pouvez choisir où afficher la popup de notification, son opacité et son thème bien-sur. Pour la transparence, il faut bien entendu que votre environnement la gère avec par exemple xcompgr ou cairo-compmgr.

Notification système avec Xfce4-notifyd sous Openbox

Pnmixer

Permet de contrôler le volume, il se présente sous formae d’icone dans la zone de systray, voir screenshot ci-dessus. Pour que pnmixer démarre automatiquement à l’ouverture d’Openbox, vous devez rajouter dans le fichier autostart.sh


pnmixer &

A vous de jouer !

Et nous voilà déjà arrivé à la fin de ce guide, j’espère qu’il vous sera grandement utile et que je n’ai pas oublié de citer certaines choses fondamentales…

En tout cas, si quelque chose ne va pas, n’hésitez pas à poster votre demande par commentaire.

Pour clôturer ce billet, voici une capture d’écran de mon bureau Openbox.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

23 Comments

  • Reply Rayu 26 juillet 2011 at 11 h 50 min

    Tiens je ne connaissais pas Mirage et je le trouve super efficace pour ce qu’il doit faire, j’utilisais EoG avant et on peut dire que Mirage est beaucoup plus réactif.

    Quel lecteur de pdf utilises-tu ? J’aimerai bien trouver quelque chose de plus réactif que Evince.

    • Reply admin 26 juillet 2011 at 14 h 11 min

      Salut,

      Pour les pdf j’utilise tout simplement xpdf, sinon je crois savoir que le navigateur Chrome a un lecteur de pdf intégré si tu utilises celui-ci ;-)

      ePDFView est pas mal non plus

  • Reply gaga 4 septembre 2011 at 11 h 46 min

    Merci pour l’article ça m’a bien servie

    • Reply admin 4 octobre 2011 at 11 h 05 min

      Ravis que cet article t’a aidé :-)

  • Reply onyx67 18 mars 2012 at 14 h 33 min

    Salut,
    Merci pour ton article très complet. Une question cependant:
    j’ai essayé ta config tint2 pour avoir le launcher mais les lanceurs ne sont pas pris en compte. D’après le wiki d’Archlinux il semble que tintwizard ne reconnaisse pas ce type de configuration (https://wiki.archlinux.org/index.php/Tint2#Application_Launchers_in_tint2-svn_.28AUR.29), il faudrait pour celà installer tint2-svn à la place de tint2. Comment y es-tu parvenu avec tint2, y a t-il un autre fichier de config a modifier?
    Merci pour ton aide.

    • Reply admin 18 mars 2012 at 15 h 36 min

      Salut,
      Oui effectivement c’est un détail que j’ai omis,
      j’ai installé la version svn de tint2 pour obtenir les launchers.
      Je t’invite donc à installer le paquet tint2-svn et essayer la configuration que j’ai posté ;-)

      • Reply onyx67 18 mars 2012 at 17 h 50 min

        Re salut,
        Déjà merci pour ta réponse. Ca marche nickel avec la version svn et ta config est sympa. 2 dernière questions encore:
        – j’aimerai augmenté la hauteur de la barre: je suppose qu’il faut paramétrer la partie « panel » (panel_size et panel_paddin)
        – certaines cases restent blanche faute d’icône (par ex gnome terminal): dans quel répertoire le fichier de config vas-t-il les chercher et comment ajouter les manquantes?
        Encore merci pour ton aide.

        • Reply admin 19 mars 2012 at 10 h 43 min

          Salut,

          Les icônes se trouvent dans /usr/share/applications

          Tu peux bien entendu y ajouter les icônes que tu souhaites utiliser

          • onyx67 19 mars 2012 at 11 h 41 min

            Salut,
            Oui c’est bien ca. Il suffit de modifier la partie « icon » de l’application .desktop en indiquant le chemin où est stocké l’image. Me suis même amusé à créer un raccourcis corbeille (trash.dekstop). Si ca peut intéresser quelqu’un, je veux bien poster le script.
            D’une manière générale je trouve OpenBox extrèmement souple et à mon avis beaucoup plus facile à configurer que Gnome-Shell.
            Bonne journée et à bientôt

  • Reply Tom 6 février 2013 at 18 h 20 min

    Bonjour,

    Sympa et merci, je suis tombé sur votre site via google.

    J’utilise openbox couplé à lxde actuellement (recompilés pour mon cpu), et je me demandais si je pouvais avoir un truc encore plus light.

    Votre article, m’a convaincu d’essayer. Donc merci encore et bravo pour votre blog (et votre bureau qui semble cool) :)

    • Reply admin 6 février 2013 at 18 h 27 min

      Bonjour,

      Merci pour ce commentaire, ça fait toujours plaisir de recevoir des retours comme le votre :-)

  • Reply Gilles Testard 28 mai 2013 at 13 h 47 min

    Merci pour ce tuto, clair et concis. Je confirme Openbox est vraiment pratique et rapide.
    Je cherche une appli pour modifier la luminosité de mon écran, tu conseilles quoi?
    Merci de nouveau et bonne continuation.
    Gilles

    • Reply admin 29 mai 2013 at 9 h 36 min

      Salut,

      Je n’utilise pas d’application particulière pour la luminosité de l’écran.

      Tu peux par contre ajouter dans rc.xml cette configuration à adapter selon tes besoins

      <keybind key="XF86MonBrightnessUp"">   
         <action name="Execute">   
          <command>xbacklight +10</command>   
          .... 
         </action>   
      </keybind>
      

      Si la commande xbacklight n’est pas disponible tu trouveras le paquet xorg-xbacklight dans les dépôts d’Arch Linux ;-)

      • Reply Gilles 3 juin 2013 at 15 h 59 min

        Merci, ça marche. Je gère ma luminosité!

  • Reply nitche 10 janvier 2014 at 13 h 00 min

    Salut,

    Comment tu fais pour avoir l’icône pour le contrôle du volume dans ton tint2 (cf capture) ? le lien vers ta config est KO au fait.

    • Reply admin 10 janvier 2014 at 13 h 19 min

      Salut,

      En lançant pnmixer au démarrage il ajoute une icône dans la systray, tu peux l’ajouter dans autostart.sh pour qu’il démarre automatiquement.

      Merci pour le lien mort j’essaie de remettre ça en place au plus vite.

  • Reply Nathan 7 avril 2014 at 11 h 47 min

    Salut,

    D’abord merci pour tout ces éclaircissements.

    Je souhaite récuperer ton fichier tint2rc, j’utilise
    la commande wget mais celle-ci me dit que j’ai pas les droits. (403 : forbidden).

    Peut-être un soucis en lecture ?

    Merci

    • Reply Nathan 7 avril 2014 at 12 h 36 min

      Ha ! oui, peut tu partager ton .Xdefaults :)

      • Reply admin 7 avril 2014 at 12 h 41 min

        Salut Nathan,

        Le soucis c’est que depuis la publication de cet article, j’ai changé de machine et d’environnement graphique en même temps :-/

        J’ai demandé à mon hébergeur si c’était possible de récupérer un backup de plus d’un an pour récupérer le fichier de configuration tint2rc que j’ai effacé par erreur.

        Si j’arrive à le récupérer je mettrais à jour l’article, promis ;-)

        • Reply Nathan 7 avril 2014 at 13 h 50 min

          Au final j’ai pris mon courage a deux mains et je me suis mis a ecrire mon propre tint2rc :)

          Je te remerci de l’effort, si par hasard ton hebergeur retrouve le fichier tient moi informé y’a des choses qui me plaise dedans :)

          A oui tu as fait comment pour installer la commande archey sous Arch :)

          Merci

          • admin 7 avril 2014 at 14 h 10 min

            Pas de soucis, j’attends une réponse de l’hébergeur ;-)

            Édit : Je n’ai malheureusement pas de backup avant que je supprime la configuration de tint2, désolé.

            Pour archey de souvenir je dirais tout simplement

            yaourt -S archey

            Tu ne le trouves pas dans tes repos ?

  • Reply Nathan 7 avril 2014 at 16 h 43 min

    C’est pas Yaourt mais Pacman pour Arch du moins c’est devenu Pacman. Avec un pacman -S archey il trouve pas

    • Reply admin 7 avril 2014 at 16 h 50 min

      Oui je sais que c’est Pacman de base lol :-)

      Yaourt est un outil que tu peux installer qui te donnera accès au dépôt AUR, tu y trouveras beaucoup de choses dont archey ;-)

      http://wiki.archlinux.fr/Yaourt

    Leave a Reply

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer